Not yet registered? Create a OverBlog!

Create my blog
Mermed

Mermed

Mermed, aussi Dogberry et Holophernes, que j'aime peu; je lui préfère Olophernes quand je le rencontre à Holipherne, là où Judith rencontre Shakespeare.

Blogs

Effleurements livresques, épanchements maltés

Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs ...sans oublier les mots de Tchouang tseu: 'Partout est comme ici.' dogbherry@gmail.com
Mermed Mermed
Articles : 920
Since : 23/10/2015
Category : Religions & Beliefs
Shakespeare, Un anglais qui eut son heure de gloire

Shakespeare, Un anglais qui eut son heure de gloire

J'avais commencé la publication de mes traductions des sonnets ici, puis je les ai ajoutées à mon blog principal -Effleurements livresques, épanchements maltés – en laissant de côté celui-ci. Je le reprends désormais, il présentera mes traductions - mes propositions de traduction devrais-je dire – des sonnets, des grands poèmes (Venus and Adonis, The rape of Lucrezia) d'extraits de pièces. Il y aura aussi quelques articles – à prendre avec distance – autour de William, ainsi qu'une pièce de théâtre qui devait être montée mais que le confinement à repousser à une date que nul ne connait. Vos commentaires sur tout ce travail sont les très bienvenus.
Mermed Mermed
Articles : 128
Since : 22/12/2015
Souvenirs de la maison des à-côtés

Souvenirs de la maison des à-côtés

Tous ces textes ont été écrits en prison.
Mermed Mermed
Articles : 11
Since : 06/12/2015

Articles to discover

Sonnet 9

Sonnet 9

Un Panier-percé. Is it for fear to wet a widow's eye, That thou consum'st thy self in single life? Ah! if thou issueless shalt hap to die, The world will wail thee like a makeless wife; The world will be thy widow and still weep That thou no form of thee hast left behind, When every private widow well may keep By children's eyes, her husband's sha
Roman, chapitre 2

Roman, chapitre 2

2 La prison a retrouvé son calme, les gamelleurs ont distribué le repas à tous les prisonniers qui, comme d’habitude, savent tout. Chacun a sa version de ce qui s’est passé. Les brillants pénalistes de la prison, les artistes du langage imagé, les voleurs de poules et autres braqueurs et même l’anthropophage, tous échangent dans cette
Roman, dernier chapitre.

Roman, dernier chapitre.

9 A neuf heures le lendemain matin elle attend Mermed dans ce qui est devenu son bureau à la prison. - Bonjour, Madame. - Bonjour, Monsieur Mermed, j’ai rencontré votre ami Gregor Samsa, hier soir, il m’a dit que vous vouliez me parler encore. - Oui. Mermed raconte à son tour toute l’histoire, il ajoute à ce qu’a raconté Gregor à la c
Roman, chapitre 5

Roman, chapitre 5

5 Samedi matin, Rolles et Dupuy s’apprêtent à partir à Henoke, Danielle leur dit, - Si les gens d’Affitaunauto reconnaissent bien la photo, vous m’appelez mais au numéro de la prison, les portables ne passent pas. Après avoir discuté avec Marie Claude et son équipe d’informaticiens, ils repartent à la Maison d’Arrêt où ils espè
Sonnet 13

Sonnet 13

Le Chevalier d'Éon (1728 - 1810) un autre hésitant entre deux sexes O! that you were your self; but, love, you are No longer yours, than you your self here live: Against this coming end you should prepare, And your sweet semblance to some other give: So should that beauty which you hold in lease Find no determination; then you were Yourself agai
2814 m, chez les Druzes

2814 m, chez les Druzes

Mont Hermon 2814 m Une mlawa druze, une réincarnation de Kamal Joumblatt, la forteresse de Nimrod, des BMW i8, des filles habillées pour émoustiller des garçons, qui, pas plus qu'elles, ne peuvent épouser hors de la communauté, aussi des Chevrolet Camaro, une religion, cinq couleurs, vert de l'esprit, rouge l'âme, jaune de la Parole, bleu de
Roman

Roman

J'ai écrit ce roman en vingt-trois jours, dans une cellule individuelle; cela pour que vous soyez indulgent, non pour le sort du détenu, mais sur les difficultés d'écrire sans dictionnaire, avec peu de lumière et beaucoup de bruit; je ne l'ai pas corrigé. Mermed Dark shall be my light and night my day; To think upon my pomp shall be my hell
Sonnet 5

Sonnet 5

II y a de l'hiver dans ce sonnet. Avez-vous vu le film Béliers et son hiver Islandais? Those hours, that with gentle work did frame The lovely gaze where every eye doth dwell, Will play the tyrants to the very same And that unfair which fairly doth excel; For never-resting time leads summer on To hideous winter, and confounds him there; Sap check
Sonnet 8

Sonnet 8

le char du soleil sur un vase Grec Lo! in the orient when the gracious light Lifts up his burning head, each under eye Doth homage to his new-appearing sight, Serving with looks his sacred majesty; And having climbed the steep-up heavenly hill, Resembling strong youth in his middle age, Yet mortal looks adore his beauty still, Attending on his gold
Sonnet 7

Sonnet 7

Montagnes et soleil levant. Lo! in the orient when the gracious light Lifts up his burning head, each under eye Doth homage to his new-appearing sight, Serving with looks his sacred majesty; And having climbed the steep-up heavenly hill, Resembling strong youth in his middle age, Yet mortal looks adore his beauty still, Attending on his golden pilg