Not yet registered? Create a OverBlog!

Create my blog
Bouriaud Manon

Bouriaud Manon

Officiellement diplômée en journalisme, me voici partie à la découverte de la Grande Russie dans l'intention de me spécialiser professionnellement dans cette aire géographique.

Blogs

LIFE TRIP

LIFE TRIP

ou les péripéties d'une jeune femme qui fait du journalisme
Bouriaud Manon Bouriaud Manon
Articles : 327
Since : 24/07/2012

Articles to discover

Du calme de Yasnaïa Poliana au chaos de Moscou

Du calme de Yasnaïa Poliana au chaos de Moscou

Est-ce bien sérieux ? Se lever à 7h30 un dimanche matin ? À en croire Marat installé sur le rebord de la fenêtre, les yeux rivés sur son téléphone pour étudier notre trajectoire prochaine, oui. Lorsque je me décide à le rejoindre, le visage encore endormi de Clémence apparaît de derrière le canapé-lit. Un café, vite. Désormais bien
Quand est-ce qu'on arrive ?

Quand est-ce qu'on arrive ?

Sommeil ? En stock. Sac ? Prêt. Petit-déjeuner ? Englouti. Un dernier coup d'oeil à ma chambre, et je suis fin prête pour cette nouvelle escapade qui m'attend. "Rien de mieux pour aimer Moscou que de la quitter régulièrement", m'a un jour dit l'un de mes rares collègues français installés dans la capitale depuis bientôt 6 ans. Je ne pourr
Le camping fantôme sur la Katoun

Le camping fantôme sur la Katoun

Le temps orageux de la veille a laissé place à une franc soleil dont les rayons chatouillent mes yeux. Nos uniques voisins sont partis tôt le matin, emportant avec eux le peu de retenue que nous avions. Nous voici donc à déambuler en maillot de bain entre notre cabane et la table de petit-déjeuner, à bronzer allègrement vautrés sur cette m
Un peu de répit avant les adieux

Un peu de répit avant les adieux

Aïe. Ce n'est plus un dos que l'on a, mais de la véritable compote. Et du premier prix pour Louis. Heureusement que le plus gros du voyage est derrière nous. À la cafétéria du camping fantôme, le personnel s'extasie devant les deux Français que nous sommes. C'est bien gentil, mais ça n'enlève rien au fait que votre petit-déjeuner, bah il
Dans les hauteurs moscovites

Dans les hauteurs moscovites

Il est déjà onze heures passées lorsque l'on parvient enfin à sortir de notre antre. Nous prenons alors la direction du centre de design moscovite ArtPlay où se trouve mon café végantarien préféré de la capitale. Quand nous arrivons sur le territoire de cette ancienne usine réhabilitée, "tous les hipsters dorment encore" comme aime le d
Le grand et inévitable retour à Moscou

Le grand et inévitable retour à Moscou

Ça ne loupe pas. Impossible de déroger à la règle du "on vous réveille une heure avant d'arriver, comme ça tout le monde dégage pile à l'heure". Et notre petit monstre de voisin l'a bien compris. Dès 5 heures, ça s'active de part et d'autre de la cabine. À 6h30, on est (déjà) sur le quai de la gare. Dur retour à la capitale et à la r
Prochaï Moskva

Prochaï Moskva

Cinq heures et demi du matin, et une envie de me cacher sous les draps pour ne plus en ressortir. Jamais. Et pourtant. Voilà que je m'extirpe de mon lit et tente de trouver ne serait-ce qu'une once de motivation - en vain - pour me bouger, plus vite. Louis a, lui, le museau dans son sac, au sein duquel il semble peiner à tout faire entrer. Et pui
Chronique d'une interminable expédition jusqu'à Las Vegas

Chronique d'une interminable expédition jusqu'à Las Vegas

Dans le taxi qui me mène à l'aéroport, j'apprends avec le sourire qu'en ce samedi 7 octobre, notre président Vladimir Vladimirovitch Poutine fête son anniversaire. Je me dis alors naïvement que cette annonce est de bonne augure pour la longue journée qui m'attend - ou bien serait-ce juste pour une excuse pour tenter de refouler la vague de s
L'étrange découverte de Barnaoul

L'étrange découverte de Barnaoul

Soleil. Bruit de pas sur le gravier en bas de notre fenêtre. Sentiments de repos. Parfait trio pour bien commencer la journée. En musique, nous faisons nos sacs pour la dernière - vraie - fois. Sortez les violons, une courte pause mélancolie s'impose. Mais où est le gros sac de Manon ? À 10h30, nous sommes dehors, plus chargés que jamais et
Comment Boulgakov a sauvé ma vie

Comment Boulgakov a sauvé ma vie

Faites taire le gosse. Il est beaucoup trop tôt pour réclamer des bonbons, tapoter bruyamment sur la tablette ou encore ouvrir et fermer la porte toutes les trente secondes juste pour se faire remarquer. Gamin, tu ne sembles pas être au courant, mais on a encore une petite cinquantaine d'heures à passer avec toi et ta grand-mère, alors si tu v