By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. They ensure the proper functioning of our services and display relevant ads. Learn more about cookies and act

Not yet registered? Create a OverBlog!

Create my blog

YVAN BALCHOY

YVAN BALCHOY

Ce blog se veut consacré à la POESIE qui n'est pas seulement versification structurée ou libre de nos sensations ou états d'esprit mais qui est aussi comme Van Gogh l'a écrit l'homme ajouté à la nature. Ceux qui luttent pour améliorer la monde qui nous abrite et la société des hommes

Blogs

actionpoetique.over-blog.com

actionpoetique.over-blog.com

MES POEMES AU JOUR LE JOUR (YVAN BALCHOY) DECOUVREZ AUSSI MON AUTRE BLOG PLUS GENERAL : POESIE-ACTION
YVAN BALCHOY YVAN BALCHOY
Articles : 706
Since : 29/06/2013

Articles to discover

MON COPAIN FEUILLU

MON COPAIN FEUILLU

Tu es là tout en haut à fleur d'horizon et tu me regardes droit dans les yeux. Tu me parles au gré du vent qui te balance en silence; Tu partages mes joies et mes chagrins et connais tout de mes secrètes amours. C'est avec peine si je distingue ta ramure dont la couleur ranime mon espérence et tes branches en forme de croix semblent embrasser
METAMORPHOSE

METAMORPHOSE

Un jour, Dame Fine fleur, de bonne humeur, s'en alla à Ellezelles, la belle, pourt y croquer à pleines dents mille soleils levants et se remplir les yeux de merveilleux. Mais une fois bien à l'abri dans son petit logis, elle eut beau scruter avec passion les quatre coins de l'horizon, elle n'y trouva que déception: pas un coin d'azur dans la si
RAGE

RAGE

Pinochet Desency RAGE Je les revois encore sur l'étrange lucarne qui chaque soir nous résume le monde en quelques secondes. tout fiers dans leur uniforme neuf avec l'arrogance qui revient de loin. Sortis la veille de prison les généraux de l'Ordre dans la cathédrale bondée se sont mis au premier rang balayant de leur arrogance les paroissiens
SOURCE

SOURCE

supra.fr Tes yeux si lumineux qu'on aimerait s'asseoir au coin de leur feu. Tes yeux miroir où l'on est si heureux de se revoir. Tes yeux recréateurs :d'un monde sans frayeur ni peur. Tes paroles qui jamais en vain ne s'envolent. Bien que sans diplôme, elles sont vraiment "parole d'homme". Paroles de ta bouche paroles qui me touchent. Tes mains

DESSUS DESSOUS

Très heureux, nous faisons la sieste, paisiblement allongés, si voisins l’un de l’autre, quand soudain tu te hisses de tout ton séduisant long sur mon corps mi-endormi qui, surpris, sursaute sous le doux poids désarmé de ton corps si abandonné. Te voilà, devenue mon pôle Nord, je me retrouve, charmé, ton Pôle Sud. nos équateurs en fi
CONTE FANTASTIQUE

CONTE FANTASTIQUE

Cette nuit-là, mon ami le vent, dont tout le monde sait qu'il fut autrefois un grand voyageur, me raconta cette histoire hors du commun. Je vous la livre telle quelle sans rien lui ajouter ni en retrancher. "Je me promenais en forêt par un merveilleux jour de printemps, je longeais le miroir scintillant d'un petit lac en admirant l'azur parfait d

QUATRE SAISONS

"POUR NOUS CONSOLER DU TRISTE TEMPS, L'HIVER REPEINT TOUT EN BLANC, VIENS VITE ME RECHAUFFER, MA MIGNONNE, J'AI ENVIE DE CROQUER TES POMMES" Yvan Balchoy

LARME

Cette petite larme si accordée à votre charme, J’aurais voulu la cueillir Du bout des doigt Pour la faire fleurir, Puis doucement l’enfouir en moi En guise de chatoyant feu de joie

LA PITIE

Pas de pitié, Pas de quartier Au nom de l'humanité et de la dignité s'écria un jour un coeur de pierre se croyant tendre comme chair alors qu'il n'était plus qu'un caillou sec et tranchant comme un clou.

BONJOUR LA JOIE

Ce matin, tout en moi grelotte sous ce ciel qui crachote une bruine glaciale qui, peu à peu, peint tout en sale. Dans les rues humides, des passants livides se hâtent, les yeux hagards, privés de tout regard. Un rien m'oppresse et tout m'agresse. Dans ce monde aussi froid que mon désarroi, je m'en vais muet, pâle et tristounet. Mais voici qu'u