Not yet registered? Create a OverBlog!

Create my blog
Mbaé Tahamida Mohamed dit SOLY

Mbaé Tahamida Mohamed dit SOLY

Mbaé Tahamida Mohamed dit Soly est un auteur compositeur et slameur, l’un des pionniers de la culture Hip Hop dans la cité phocéenne. Avec son groupe, il a accompagné des générations d’artistes au travers de l’association Sound Musical School B.VICE qu'ils ont créé en 1991.

Blogs

MT SOLY BLÖCK

Bienvenu(e) dans mon Block ! Un modeste espace d'expression et de partage de mes écrits, mes pensées, mes images, mes délires... En espérant qu'ils feront échos aux vôtres ou nous permettent de partager quelques instants de fraternité. Pardonnez d'avance les humeurs et les divagations d'un esprit naïf et Solytaire. Voici mes mots et mes cris , mes écrits et mes maux. Bonne visite et à bientôt
Mbaé Tahamida Mohamed dit SOLY Mbaé Tahamida Mohamed dit SOLY
Articles : 153
Since : 18/03/2012
Category : Literature, Comics & Poetry

Articles to discover

Écrits vains

Écrits vains

Écrits vains Nos mots d’amour peinent à semer la paix Tant l’homme se nourrit de la haine d’autrui Écrits vains en quête de fraternité Nos mots de paix se meurent à peine écrits Car ils rêvent trop fort de vie en couleur Écrits vains en quête de poésie Nos mots écrits ravissent les cœurs rêveurs Mais hérissent les fossoyeurs d
Vers vides

Vers vides

Dans de grands vers vides de ton sourire Je noie mon chagrin pour oublier ton absence Étancher ma soif intense de souvenirs Avec des jeux de mots empreints de nos errances Nos palabres matinales au café des utopies Pour au temps ravir quelques gouttes de poésie A coups de rimes fragiles aux accents mélancoliques J’écume tes écrits en solita
Aimer, c’est avoir foi en l’avenir

Aimer, c’est avoir foi en l’avenir

Aimer, c’est avoir foi en l’avenir S’offrir à l’autre sans condition aucune S’ouvrir à lui/elle et à la fortune Risquer de vivre le meilleur comme le pire De toutes ses peurs, ses doutes se départir Pour faire paire unique et œuvre commune Aimer, c’est avoir foi en l’avenir S’offrir à l’autre sans condition aucune Se dire qu
La ballade des noyés

La ballade des noyés

Dessin de M'baé Moniri Frères comoriens, vous qui survivez à nous Ne condamnez donc point notre funeste choix Vous qui savez combien la vie sur ces cailloux Est la preuve certaine de l’existence même d’Allah Ces terres bantoues imprégnée de culte vaudou Où les hommes pour le nirvana Diable soudoient Regardez nos corps décharnés autrefo
AVENUE IBRAHIM ALI ! ENFIN !

AVENUE IBRAHIM ALI ! ENFIN !

Avenue Ibrahim Ali. Enfin ! Le printemps est là Chibaco Et l’on se met à rêver tout haut De renouveau des sentiments, des valeurs D’apaisement des âmes et des cœurs D’une ère de changement où le vivre ensemble Ne sera plus un slogan creux Une prière, un vœu pieux Mais un idéal, un projet qui nous rassemble Un réel désir d’avenir
Enmarchie absolue

Enmarchie absolue

Debout les riennes et les riens de la terre Derniers de cordée de la startup nation Premiers de corvée de la crise sanitaire Forçats de la société de consommation N’écoutez pas les cris d’effroi et d’orfraie des fainéants Des cyniques, des gaulois réfractaires au changement Ces extrêmes qui critiquent toutes réformes politiques L’
Revenir à moi-même

Revenir à moi-même

Eau Soleil Revenir à moi-même pour trouver mes repaires Avec pour tout bagage à mon esprit tourmenté Des mots nègres aux éclats d’utopie salutaire Sur le bout des lèvres pour bercer mes pensées Avec pour tout bagage à mon esprit tourmenté Cette intime poésie qui à la vie m’appelle Sur le bout des lèvres pour bercer mes pensées San
Comme or sous la pleine lune

Comme or sous la pleine lune

Quand te verrai-je encore, ho mon bel archipel Éclat brut de diamants au cœur de l’océan Pour ma faim assouvir jusqu’à la déraison De tes divins trésors à faire pâlir le ciel Mes îles aux parfums comme or sous la pleine lune Terre mère bantoue née des entrailles d’un volcan Où des indigents mendient leur noce de sultan Sous les gu
Ode aux Comores

Ode aux Comores

Ami, viens vivre le pays Qui éclot de son insomnie Des espoirs fous de nos aïeux Leurs rêves secrets accoucher D’une terre de pleine liberté Où tout homme se soumet à Dieu Des décennies de mascarade D’une indépendance de façade Cela suffit de ce refrain De ces vénaux vauriens cyniques Vils pantins de la Françafrique Qui dépècent no
8 février 2021

8 février 2021

8 février 2021 Un jour marqué d'une pierre blanche pour réparer une nuit d'obscurité sans nom. Une nuit d'horreur, de larmes et de de sang Où la peur et la haine ont pris la vie d'un innocent Un jour d'honneur et de gloire retrouvé après un mépris de bientôt vingt six ans Ma cité phocéenne renoue avec son histoire. Terre d'accueil, de pa