By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. They ensure the proper functioning of our services and display relevant ads. Learn more about cookies and act

Not yet registered? Create a OverBlog!

Create my blog

amine

amine

king of nowhere

Blogs

openshield

openshield

les prisons des sens me libèrent l'esprit
amine amine
Articles : 8
Since : 12/01/2014

Articles to discover

second souffle

écrit moi mon gars ta du style you know when you write something, i feel un mot bien tourné en vaut mille sometimes a couple of words can heal c'est quand ta plume saigne que tout roule you will see writing is something cool parfois sa fait du bien ma poule words are alive,you are juste the tool libere tes mots,rempli le vide let your pen begin,l
départ

départ

je vais écrire une chose que je vais regretter je suis bien avec toi mais je vais te quitter puisque l'amour ici n'a plus droit de cité continuer sur cette route est une absurdité tu va me reprocher tant de sévérité tu va me dire tout bas:je l'ai pas mérité me dire que je fait preuve de tant de cécité que j’oublie qui nous somment ou ce

pas fini

elle marchait la tête en l'air par une journée froide d'hiver sur le parvis elle ouvrit ses grands yeux verts ou c'est fondue toute la terre et toute ma vie soudain il n'y avait qu'elle soudain je devint si frêle quand elle sourit ses cheveux étaient a part on aurait dit un dahlia noir

plus jamais

j'ai cru en toi ,j'ai cru en nous et je suis venu désarmé,,,plus jamais j'ai pensé qu'aimer est facile qui a dis qu'il fallait ramer ,,,plus jamais j'ai commencé par faire confiance J'ai fini par être paumé ,,,plus jamais
remplaçé

remplaçé

Je le vois dans ses yeux. Je le sent dans ses mains. Il est source de malaise. Quand on ne dis plus rien. Il a pris dans sa vie. L'endroit qui était mien. Elle dit toujours m'aimer. Et lui elle l'aimait bien. Je la sent différente. A chaque fois qu'elle reviens. Elle le sais ,elle en souffre. Elle voit cesser ce lien. Qui nous as tant unis. Nourr
90

90

il m'a dit joint ma cause,viens on monte au maquis dans la vie faut se battre,rien n'est jamais acquis il m'a dit regarde bien ,ils ont tués nos frères ils viendrons un jour pour nous,l’étau se resserre on se battra pour dieu,pour l'amour,pour nos vies reste ici, tu sera victime a mon avis il m'a dis tu le vois ou est la juste cause on a les a
ma peur

ma peur

quelque chose qui me fait peur fait main basse sur mon cœur comme l’épine d'une fleur sortilège d'une odeur c'est un mal que j’évite qui me force a la fuite mais je tombe sur le site ou est née mon horreur le royaume de ma peine elle en fut toujours reine mais ce fut une aubaine qui est née d'une erreur car la différence d'age était ma

cri

au fond de moi un son bourdonne a l’intérieur un cri résonne par ce bruit tout mon corps frissonne pourtant dehors c'est le silence je ne garde plus rien ,je donne en moi tout désire m'abandonne j'ai le cœur lourd ,il pèse une tonne pourtant dedans un vide immense c'est comme si pour moi le glas sonne toute fin possible me parait bonne mon i